Rechercher

Dernière étape, bus, avion, train et 14km à pieds...

J86 - Une nuit agitée, pas beaucoup dormi, est-ce la fin du chemin et donc le retour qui me perturbe ? Je crois bien ;-) Ce n’est quand même pas rien que 3 mois de marche s’arrêtent d’un coup et le retour à la vie sociale. Pas trop d’émotions pendant le vol, bizarre, mais nous longeons la côte nord de l’Espagne et l’idée de faire le Camino Norte me vient, prochain chemin, à planifier pour l’année prochaine, eheh ;-) Arrivée à Bâle en douceur, déballe mon sac pour le porter sur le dos, encore de la gentillesse et de la bienveillance de la part des gens. Et puis, à la gare CFF, ou SBB, les mauvaises attentions reprennent le dessus. Critiques par derrière, gens impolis, le monde réel est là. Et puis, d’un naturel total, j’aide une dame, d’abord à l’aéroport pour lui indiquer quel bus prendre, puis à la gare pour lui dire qu’elle allait prendre l’escalator à l’envers, puis je lui porte sa valise en bas de l’escalier et puis dans le train en lui indiquant que c’était 2ème classe toute cette partie C. Elle n’arrêtait pas de dire qu’elle était gênée, mais pourquoi ? Pourquoi juste accepter la bienveillance d’un Pèlerin de retour en Suisse et qui, à part vouloir aider, ne demande rien ? Je me dis que ma quarantaine sera le mieux qui puisse m’arriver, je ne veux pas retrouver ce monde tout de suite, triste. Dans le train, je m’installe et prends un snack... faut prendre des forces avant de retrouver le chemin et marcher jusqu’à Orbe, ahahah ;-) Je m’endors à Bern et oublie de changer de train. A l’annonce de la destination de celui-ci, je prends tout mon barda et sors vite du train pour prendre un autre sur Neuchâtel puis sur Yverdon. Arrivé à Yverdon, je me mets en mode pèlerin et marche les 14km jusqu’à Orbe, quel plaisir de remarcher ;-) Tout un symbole, j’arrive sur la place du marché et puis rentre à la maison et partage un excellent papet Vaudois avec ma maman, jusque-là, tout va encore bien et passe une belle soirée, avant un retour à la vie sociale le lendemain. Merci, merci, merci pour me ramener, sans aucuns encombres, chez moi…



29 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.