Rechercher

Deux bouts de Suisse à Astorga, incroyable...

J70 - Quelle joie, 70 jours de marche itinérante à ce jour, bravo Miguel ;-) Après les célébrations, je quitte Hospital de Obrigo suite à une petite grasse-matinée, levé à 8h00 pour sortir de l’Alberge à 9h00, donc sympa de dormir un peu plus ce matin. Petit-déjeuner rapide à l’hôtel du pont, enfin celui à coté, pour un départ sous un pluie fine mais rafraîchissante comme on les aime. A nouveau, deux chois se mettent devant nous à la sortie du village. Suivre l’auto-route ou prendre la variante (+2km). Sans aucune hésitation, je m’engage sur la variante au chemin de terre et caillasse. Je vois devant moi deux pèlerins au loin. A dix metres du premier, une femme se retourne et me dit « Ola », je lui répond et on continue de marcher seul. Arrivé à son niveau, et je ne sais pourquoi, je lui dis en français « bonjour, comment vas-tu », oui je sais, basique. Elle me répond en français et nous commençons une conversation qui ne s’arrêtera seulement au moment d’aller dormir, magique! Elle s’appelle Ana ;-) Arrivé au village suivant, ensemble, nous rencontrons le 2ème pèlerin... C’est Jacques! On se retrouve à trois pour marcher toute la journée ensemble, moi qui veux marcher seul, et je prends un plaisir monstre, à chaque instant, comme un dimanche, une promenade en famille où l’on partage sa semaine et sa vie, ahahah. Dans le même village, on rebrousse chemin de 5 mètres après avoir aperçu un vieux monsieur dans un garage aménagé comme un sanctuaire pour pèlerin, irréel. Quel bel échange, on lui enverra chacun une carte postale de chez nous pour le remercier. On continue, enfin on essaie, de marcher en récoltant des mûres sauvages, excellentes! Et Puis toute la journée, nous marchons et parlons les trois. Lorsque nous arrivons à la fin d’une montée, sortit de nul part, un oasis pour pèlerins, un buffet de victuailles et un « gardien » Argovien nous accueille. Et oui, Camino (c’est son nom) vient du canton d’Argovie et vit à l’année ici. Cet endroit est si zen (avec le drapeau Suisse et Argovien) que l’on n’a plus envie de partir, vraiment. Nous reprenons le chemin tous les trois pour Astorga, une 2ème partie de balade plaisante. Arrivé à L’albergue, nous faisons chacun sa routine (douche, lessive, lit) et sortons pour la bière d’arrivée sur la plaza mayor. Ensuite nous allons dans un magasin d’article de randonnée pour Ana puisse acheter un sac de couchage. Et là, je lui demande de traduire pour demander un drapeau Suisse pour mettre sur mon sac à dos et un masque du camino. La personne lui demande si Ana est Suisse et dit que non mais que moi. Du coup, pour faire court, je me retrouve à parler à un Zürichois installé en Espagne depuis 30 ans qui m’offre le drapeau CH spontanément, merciiiiiii. Ensuite repas dans un restaurant d’hôtel, feutré, chaleureux et plein de bonheur, magnifique soirée. Je leur demande leur numéro de téléphone pour être sûr de ne pas se perdre, au cas où, car je veux absolument rester en contact ;-) Je pourrais en écrire plus, tellement cette journée a été formidable, mais veux juste dire merci, merci, merci et aller me coucher. Bonne nuit ;-)


22 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.