Rechercher

Une journée sans...

J50 - Après une soirée cauchemardesque à Ronceveau, je pars le plus vite possible le matin pour sortir de cet endroit maudit. Je n’ai jamais senti être pris en otage autant qu’ici. Pas de choix autre que de manger le repas du soir et le petit-déjeuner sur place, surfacturés et d’une qualité si médiocre que cela virait à l’infecte. Donc heureux de prendre le chemin ce matin et je cours loin plutôt que de marcher. Après l’hospitalité, je découvre l’organisation espagnole pour la signalétique sur le chemin: D’un côté la signalisation est parfaite et de l’autre les chemins sont entretenus, préparés et arrangés pour notre plus grand confort. Bravo et merci. Encore un jour de pluie mais étape agréable et sans grandes difficultés. L’arrivée à Zubiri est épique. Je retrouve la mentalité de Ronceveau et donc l’évite au plus possible. Rencontre pour la 2ème fois (on a vécu la soirée de Ronceveau ensemble) Maridié avec qui je passe une excellente soirée à boire des bières et manger des tortillas et empanadas, ahahah ;-) cool. Sur cette superbe note, je vais me coucher et m’endors de suite. Merci, merci, merci...


28 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.