Rechercher

Voilà... et quoi?

J79 - Le moment tant attendu arrive enfin, après une petite promenade de 7km à l’entrée de la ville pour arriver dans la vielle ville puis sur la place de la cathédrale. Quelques bris d’émotion sur la montée mais arrivé sur la place de la cathédrale, je tombe pas dans les bras de Jacques, je ne pleure pas à chaudes larmes, je ne m’assieds pas par terre pour méditer... mais que se passe-t-il? Je ressens bizarrement un sentiment de « je m’en fiche », pour quelque chose que je trouve commercial et impersonnel? Mon chemin a été et est, et restera mon chemin, mon petit bout de vie que je vais chérir à jamais et qui m’aidera et me guidera pour le reste de ma vie. Oui, je célèbre cette arrivée à Santiago par le partage avec Jacques, de la bière d’arrivée d’étape, un repas de midi, un repas du soir et une séance photos devant la Cathédrale, c’est cela que je retiens. Sentiment bizarre également quand je fais la queue pour demander ma compostella, il faut s’enregistrer en ligne, répondre à des questions et payer pour les extras, ceux-ci même qui sont indispensables, soit le certificat de distance et le rouleau protecteur ;-) Très heureux et fier d’avoir accompli ce périple et donc profite de toute la journée à Santiago à fond pour me récompenser ;-) Je me fais un grand plaisir en restant à l’Hôtel Paradores, sur la place de la cathédrale, chambre avec vue sur la cathédrale, le rêve, ma récompense. Je dors dans un monument historique, intact, contrairement à la Cathédrale qui est en travaux depuis des années et qui est totalement défigurée par les échafaudages et grues de sa rénovation. Mais c’est comme cela, c’est la vie, c’est à prendre tel quel et la symbolique reste belle, alors merci, merci, merci...


20 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.