Rechercher

De retour sur mon chemin, le vrai, le pur, quel bonheur...

Mis à jour : sept. 4

J53 - Si heureux de quitter Pampelune et son ambiance malsaine, et c’est peu dire... Et comme par miracle, une fois la ville quittée, je retrouve la vraie nature, les champs de blé (fauchés of course) à profusion et surtout, et surtout, et surtout... La gentillesse des gens, des locaux. Pas un seul sans dire bonjour et te souhaiter un Buon Camino. Mais que se passe-t-il? Quelle joie de se sentir accueilli et encouragé. Alors magnifique étape, un énorme plaisir à marcher dans ces vallées sans fin mais tellement attachantes et attirantes. Un autre passage du film the Way, la sculpture en métal rouillée de pèlerins à pieds ou à dos d’âne est traversée au sommet du parque à éoliennes, grandiose. Un souffle de légèreté m’envahit. Je prends des pauses cafés dans les Albergues du chemin, je me pose afin d’admirer le paysage, en toute simplicité, je retrouve ce pour quoi je suis venu ici en marchant... le bonheur et l’extase, wouah, heureux! C’est donc reboosté que je finis ma journée sans avoir vu le temps passer. Je m’arrête à l’Albergue Religieux de Puente la Reina où je dois payer, mais avec plaisir ;-), un supplément de 2 euros, soit 7 euros pour la nuit. Voilà enfin l’esprit pèlerin tant recherché et attendu, bravo! Par contre, mon jour de repos m’a fais perdre tous mes amis pèlerins depuis SJPDP et donc cela coïncide avec les nouvelles donnes depuis ce matin. Pas grave, je me retrouve moi-même et comme je le souhaite. La suite fera ce qu’il faut faire pour retrouver des amitiés fortes. Le chemin décide, le chemin guide, le chemin donne... ou pas. Merci, merci, merci...


28 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.