Rechercher

Estrella di Galicia... euh, non, Estella di Navarra...

Mis à jour : sept. 4

J54 - Au bout du compte, le dortoir de hier soir était très bien au point de vue prix mais un peu beaucoup moins au point de vue comfort et propreté. Un nouvel apprentissage, une nouvelle expérience. Donc je pars le matin sans petit-déjeuner mais trouve le premier café du coin ouvert et me fait plaisir avec un bon café et un pain au chocolat énorme, miam! Première halte et premier contrôle de la Guarda Civil. Comme je portais le masque, rien ne se passe mais pour d’autres... Ensuite vrai départ du village avec la traversée de son fameux pont (cela me rappelle l’histoire du pèlerin qui a refait le chemin juste pour écrire un livre sur les ponts du chemin) qui, au levé de soleil, était majestueux. Ensuite une petite traversée en plein nature avant de se retrouver en parallèle avec l’auto-route tout le long du chemin jusqu’à Estella. Un autre contrôle à lieu au premier village traversé, par la guarda Rural ;-) Malgré cela, le chemin est plaisant, magnifique, engageant, inspirant... Je retrouve l’esprit du chemin, de mon chemin et fais abstraction de cela et également des pèlerins espagnols qui parlent fort et tout le temps. Comment font-ils pour marcher sans boire et manger mais parler en continu ?!? Toute la journée j’ai imaginé une restructuration de mon sac à dos et de m’acheter de nouvelles chaussures de marche, nécessaires après 1500km ;-) C’est fier de mes prérogatives que je m’organise, en traduction simultanée avec le réceptionniste de mon auberge par google traducteur, que je découvre que la poste est fermée (et donc ne peux pas envoyer mon surplus de matériel) et que le decathlon se trouve à des kilomètres de là. Aucune envie de marcher avec mes sandales si loin et de risquer une blessure... pour acheter de nouvelles chaussures pour éviter toutes blessures?!?!? Je me suis donc organisé, ayant une petite étape demain 22km, pour aller à La Poste à 8h30 et decathlon à 9h00... Ensuite marche de 5 heures, il ne fera pas encore si chaud, donc tout bon. Ce soir c’est bières (qui n’est justement pas locale, estrella Galicia, mais Amstel ou heineken (chercher l’erreur) et tapas, si je trouve un endroit, et puis dodo dans une superbe auberge de jeunesse branchée, mais coupée de beaucoup, à cause du covid. Donc tout roule, la vie est belle, merci, merci, merci...


25 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.