Rechercher

Je suis Calabrais...

J64 - La grande tablée a été belle hier soir. Tellement convivial, enfin je retrouve cette ambiance. Et quelle soirée nous avons passée, magnifique, un grand souvenir... et le vin était excellent cette fois, ahahah. Donc ce matin, réveil facile et sans mal de tête, prêts à affronter, encore (d’où le presque d’hier), ces plaines immenses et dépourvues de vies, à part le blé et les tournesols. Ah? Revu du maïs, cela me manquait, ahahah. Je m’extasie toujours autant de ces traversées de plaines mortes, c’est tellement apaisant et BO! Des personnes disent que c’est ennuyeux, moi je trouve cela extraordinaire et cela favorise même la réflexion. Donc une marche au départ de nuit pour voir le lever de soleil en entier. Et quel cadeau j’ai reçu, seul au monde au sommet d’un mont et une vue 360 degrés sur la région où je me trouve, magnify! Je fais une pause très longue tellement je suis émerveillé par ce que je vois devant moi. Dur de repartir mais il y a encore 23km. Et puis, après le rien, un bout de chemin longe le canal de Castilla, magnifique. Presque envie d’y aller en pirogue ou me laisser flotter par mon sac à dos. J’y renonce, ne voulant pas noyer mon matériel électronique, eheh. Arrivée mitigée à Fròmista, sachant que ce soir nous n’aurons pas cette belle table conviviale que nous avons depuis 2 jours, j’y prends tellement goût. Ah? Pourquoi le calabrais? Car l’équipe Ugo, Domenico et Salvo m’ont adopté, je fais partie du clan, j’adore. Demain une petite étape avant une très difficile le lendemain, 18 km en pleine campagne, sans rien, ni village, ni signe de vie. Il va falloir bien se préparer et profiter, encore et toujours, du néant. Ici et maintenant, merci, merci, merci...


29 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.