Rechercher

Jour blanc, comme au ski...

J58 - Départ difficile ce matin, j’étais tellement bien à boire mon café avant de partir (toutes les cuisines des Albergue sont fermées, donc on se débrouille). Temps nuageux mais pas de pluie et donc une bonne température pour la marche. Par contre, c’est comme une journée de ski dans le brouillard, on n’y voit rien du tout. Et du coup je me suis totalement perdu, me suis retrouvé seul et fais mon propre chemin pour un bon bout. J’avais décidé de faire confiance à un mon gps (application mobile) qui m’a emmené dans une vallée remplie de vignes et sans personne du tout, c’était magnifique. C’est pas venu par hasard, j’y ai donc fais un bout personnel du chemin, ce qui l’a rendu plus beau et unique, merci Camino! Sinon de nouveau des paysages lunaires sans vie, à part du raisin et du blé. Dommage, mais vraiment rien de spécial aujourd’hui et une étape inintéressante, donc une marche de transition, d’avancement ;-) J’ai eu la mauvaise idée de faire une halte dans un bar, avec détour, pour boire une bière, reprendre du sel minéral, et reçu un accueil misérable. Je souhaite à la personne qui s’est occupée de moi tout le meilleur, tout de bon, elle devait ne pas être dans un bon jour. J’ai passé une super soirée hier, avec José, retrouvé après quelques jours d’avoir fais connaissance, c’est cela le chemin, on s’y croise, on partage, on se perd, on s’oublie, on se retrouve. Petite pensée pour mon père Noël Autrichien, Aloïs, que je ne reverrai probablement plus, tant il marche vite pour ses 71 printemps, et que je trouve si attachant, il me manque, tout comme Dorothea ;-) Accueil mitigé à l’Albergue de Santos Domingo de... mais je fais abstraction et planifie la journée de demain pour penser à la suite, du chemin et de ma vie. Merci, merci, merci...


27 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.