Rechercher

L’urbanisme et les vignes de la Rioja...

J57 - Une étape pas si difficile mais quand même très fatigante, je ne sais pourquoi. Départ de Logorño en faisant plus de 8 kilomètres en milieu urbain, pas sympa du tout. Une fois un semblant de randonnée, cela se fait sur une piste bétonnée entre la ville et le lac de la ville. Le lac est magnifique, joli écrin de la ville apprécié par ces habitants, beaucoup trop nombreux en ce samedi. Et pour la suite? Une traversée des vignes, en longeant l’autoroute. J’ai quand même apprécié ce contraste entre la vigne et sa terre rouge, cela donne des paysage martiens à nouveau et j’apprécie beaucoup. J’ai dégusté du Crianza en route, je continue à voler à la tire. On entend des coups de feu pour faire fuir les oiseaux des vignes. Les vendanges ne devraient pas tarder, au vu du nombre de vignerons travaillant à la vigne et faisant des tests. Une chose m’a frappée, ils coupent des grappes et des feuilles, en les laissant par terre, pour améliorer le rendement des grappes restantes?!?! Ah, premier jour en sandales de marche. Qui l’eût cru? Marcher en sandales? Je dois dire que c’est assez bluffant. A part les quelques cailloux et herbes se faufilants dedans, la sensation est plutôt agréable et le plaisir constant. Pour un puriste de la chaussure de randonnée et amoureux de la marque ON Cloudrock, je suis très heureux d’avoir fait le pas. Je garde pour autant mes chaussures ON pour les emmener à Finistera, of course! Elles ont commencé le chemin avec moi, elles finiront le chemin avec moi ;-) Retrouvaille avec José et son chariot à Nàjera. Voilà, très heureux d’y être arrivé car je n’en pouvais plus. Petite soirée tranquille avec un repas (le seul du jour?!?!?) et puis dodo récupérateur, ouf!


18 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.