Rechercher

Sauvage... DIOR, euh, non... Miguel...

J30 - Après une nuit super chaude et humide, nous quittons Jean pour la traversée de Figeac et un ravitaillement du dimanche (donc pas grand chose) mais surtout un passage au bancomat, car dans cette région de campagne, cash is king ;-) Journée partagée en marche avec Dominique, compagnon de route de Jeff et compagnon de détours en tout genre, que j’ai d’ailleurs expérimentés ce jour, ahahah ;-) Étape un peu plus longue aujourd’hui et après la ville, nous retrouvons un parfum de campagne sauvage, belle, puissante et malheureusement sèche. De drôles de petites cazelles (Abris de bergers) ont été rénovées le long du chemin, une sorte de hutte en pierre locale et toute ronde. Un autre paysage donc, plus sauvage et magnifique. Je me sens tellement bien dans cet environnement, presque envie de racheter une cazelle et de la rénover, m’y mettre en retraite, m’isoler en pleine nature, si sauvage et que j’aime tant maintenant. Merci, merci, merci.


25 vues

El Camino De Miguel

Mon petit carnet de voyage...

  • El Camino De Miguel instagram
  • El Camino De Miguel Facebook
  • El Camino De Miguel LinkedIN

(c) 2020 El Camino De Miguel, tous droits réservés.